Tél : 06 71 17 28 40
Tél : 07 85 20 51 54

Le Sanglier Courant

Règles

Le Sanglier Courant est une discipline qui se tire à balles.
Le stand doit être prévu pour qu’aucun projectile ne puisse sortir de son enceinte:
• Une butte de tir et des protections latérales constituées de préférence en terre seront érigées.
• Des pares balles seront installés pour éviter que tout projectile tiré malencontreusement en hauteur ne puisse sortir de l’enceinte du stand.
• Le pas de tir sera équipé d’une fenêtre de tir, délimitant la zone de tir en hauteur et en largeur, empêchant le tireur de diriger son arme en dehors.
• Le mécanisme de ciblerie sera également protégé de tout impact de projectile.

Le SANGLIER COURANT EST IDéAL POUR L’entrainement au tir de chasse en battue. Il est aussi a conseiller pour l’APPRÉHENSION du nouvelle arme et pour MAÎTRISER son fonctionnement.

 

Ce stand devra être homologué par les Fédérations nationales pour l’organisation des compétitions nationales.
2.1 PAS DE TIR.
Le stand comportera un pas de tir situés dans l’axe du terrain, perpendiculairement et au milieu de la trajectoire du porte cible à une distance de:
• 30 à 50 mètres
Il sera si possible constitué d’une cabane en dur (moellons pleins ou murs blindés) revêtue a l’intérieur d’un matériau anti-ricoché et insonore d’au moins 8 mètres par 3.
La partie avant de la cabane est percée d’une fenêtre horizontale dont le positionnement dépend de la conformation du terrain constituant le stand lui-même.
Cette fenêtre, d’une hauteur et d’une largeur appropriée pour délimiter la zone de tir, sera entièrement bordée de madriers en bois susceptibles d’éviter tout ricochet dû à la maladresse d’un tireur.
Elle devra permettre au tireur de voir le déplacement de la cible mobile et de tirer celle-ci en position debout.

2.2 MACHINERIE.
La machinerie est constituée d’un mécanisme permettant au chariot porte cibles de se déplacer au minimum alternativement de gauche à droite et de droite à gauche. Elle sera équipée d’un système de basculage afin de permuter la cible droite avec la gauche et vice et versa dans une zone invisible du pas de tir. Elle sera à
vitesse réglable avec un dispositif de blocage du tableau de commande à la vitesse choisie. Elle sera également équipée d’une commande sécurisée stoppant la cible au point milieu ou d’un dispositif automatique ramenant les cibles dans la zone du pas de tir. La distance de déplacement de la cible est de 10 mètres au minimum, visibles dans les deux sens. Elle pourra être équipée d’un système vidéo permettant de visualiser les impacts et d’un dispositif type ramène cibles.
2.3 DISPOSITIF DE LANCEMENT.
La commande sera manuelle (pulleur).
2.4 CIBLES.
Les cibles en papier représenteront un sanglier sur laquelle des zones seront définies et quantifiées afin d’attribuer un nombre de points à chaque tir. Elles seront uniquement du modèle FFBT.
2.5 OBSTACLES.
Des obstacles déplaçables peuvent être prévus sous la forme de poteaux amovibles simulant des arbres. Ces obstacles seront disposés sur le stand au gré des organisateurs afin de simuler le tir en forêt.

CARACTERISTIQUES DES ARMES.
Les armes utilisées en compétitions ou lors des manifestations organisées par les clubs nationaux doivent être
conformes aux lois en vigueur. Seuls les carabines et express de chasse sont autorisés avec ou sans organe de
visée optique. Les armes de chasse à canons lisses sont interdites.
– Calibre de chasse du “222” au “9,3 X 74 R” à percussion centrale.
Les organisateurs de la compétition, en fonction des protections, pourront limiter les calibres utilisables.
4.2 BRETELLES ET COURROIES.
Le port de la bretelle sur l’arme est interdit.
4.3 DEFAUT DE FONCTIONNEMENT.
En cas de raté ou d’autre mauvais fonctionnement, le tireur doit rester à sa place, son arme dirigée vers la
zone de tir, sans l’ouvrir, ni toucher au cran de sûreté avant que l’arbitre ne l’ait contrôlé.
En cas de mauvais fonctionnement de l’arme et de la munition constaté par l’arbitre, le tireur aura droit deux
fois à un nouveau passage de la cible au cours d’une même manche.
Le troisième mauvais fonctionnement et les suivants seront considérés comme “zéro”.
4.4 EMPRUNT D’UNE ARME.
Il sera admis exceptionnellement qu’en cas de mauvais fonctionnement de son arme, un tireur pourra
emprunter celle d’un autre tireur avec l’accord de celui-ci pour finir la compétition.
4.5 UTILISATION D’UNE ARME POUR DEUX.
L’utilisation d’une seule arme pour deux tireurs d’un même groupe est STRICTEMENT INTERDITE.
4.6 MUNITIONS.
Compatibles au calibre des armes autorisées. Munition de type manufacturée. L’utilisation de munition
rechargée est prohibée (exclusion immédiate). Les ogives seront de type chasse (les balles blindées sont
prohibées).
Le tir de cartouches à grenaille est interdit.
4.7 MAUVAIS FONCTIONNEMENT DE LA MUNITION.
En cas de raté ou d’autre mauvais fonctionnement de la munition, le tireur doit rester à sa place, l’arme
dirigée vers la zone de tir, sans l’ouvrir, ni toucher au cran de sûreté avant que l’arbitre n’ait contrôlé le fusil.
En cas de raté de l’arme et de la munition constaté par l’arbitre, le tireur aura droit deux fois à un nouveau
passage de la cible.
Le troisième mauvais fonctionnement et les suivants seront considérés comme “zéro”.

Retrouvez le règlement complet de cette discipline sur le site FFBT (Fédération Française de Ball-Trap) : https://www.ffbt.asso.fr